L'hirondelle de rochers
Ptyonoprogne rupestris

L'hirondelle de rochers

Hirondelle de rivage
© Naumann - Collin

Classification :

Ordre des passériformes
Famille des hirundinidés

Biométrie :

Taille : 14 à 15 cm de long
Poids moyen : 20 à 22 g

Aussi appelée :

Eurasian Crag-Martin (anglais) - Felsenschwalbe (allemand) - Rotszwaluw (néerlandais) - Klippsvala (suédois) - Rondine rupestre (italien) - Avión Roquero (espagnol) - Andorinha-das-rochas (portugais) - Jaskolka skalna (polonais) - Kalliopääsky (finnois) - Klippesvale (danois) - Szirtifecske (hongrois) - Klippesvale (norvégien) - Gake tsubame (japonais) - yan yan (chinois) - Roquerol (Catalan)



Description, identification :


Hirondelle assez trapue au dessus gris-brun et dessous pâle avec le menton blanchâtre sans bande pectorale. Sa gorge est tachetée de sombre. Sa queue, dépourvue de filets, est courte et carrée avec de fines taches blanches en son extrémité, visibles lorsqu'elle est en vol.


Distribution :


L'hirondelle de rochers, moyennement commune, est présente dans la partie sud de l'Europe. Elle est la seule des hirundinidés qui hiverne partiellement en Europe méridionale (de l'Espagne à la Grèce).


Hirondelle de rivage
© Alain Fossé - Digimages



Hirondelle de rivage
© Alain Fossé - Digimages

Habitat :


L'hirondelle de rochers habite dans les falaises côtières et de montagne (parfois jusqu'à 2000 mètres d'altitude) de préférence exposées au soleil et abritées du vent et de la pluie. Elle niche en petites colonies et parfois même avec l'hirondelle de fenêtre.
Pendant la période hivernale, elle regagne les montagnes à plus basse altitude, fréquemment près des rivières et de grands lacs.



Construction du nid :


L'hirondelle de rochers construit son nid en surplomb ou dans la cavité des rochers (parfois sur des bâtiments). En forme d'une demi-coupe, le nid maçonné avec de la boue est garni de racines, mousses et de plumes.


Ponte et élevage des jeunes :


On compte généralement une à deux couvées par an. Les oeufs, au nombre de 3 à 5, sont blancs tachetés de brun et de gris que la femelle les couvera penpant 14 jours.
L'hirondelle de rochers se nourrit de moucherons, d'araignées et autres petits insectes happés au vol.

Hirondelle de rivage
© Alain Fossé - Digimages



Le vol :

Le premier envol des petits a lieu aux environs du 25 ou 26 ème jour. L'hirondelle des rochers vole ou plane sans cesse au ras des rochers avec des plongeons impressionants. Son vol est acrobatique, rapide et puissant.


Le chant, voix :

L'hirondelle de rochers se manifeste très peu, sauf pendant la période de reproduction par un cri de faible puissance "tchirr" ou "tchrrî". Son chant est un gazouillis calme et rêche.

Accueil | Les hirondelles | Migration | Protection | L'homme et l'hirondelle | Actualités |
© 2002-2014 oiseaux.net